Saison Opéra-Ballet 20/21 : L'Italienne à Alger

L'affiche du film Saison Opéra-Ballet 20/21 : L'Italienne à Alger

Composée par Rossini à vingt et un ans, en trois semaines, L’Italienne à Alger a d’emblée conquis le public et reste encore aujourd’hui l’un des fleurons de l’opéra bouffe à la napolitaine. Dans cette production filmée au Festival de Salzbourg, les metteurs en scène Patrice Caurier et Moshe Leiser s’en donnent à cœur joie dans une transposition iconoclaste qui réjouit le public : à l’heure où l’Algérie entame sa mutation, cette plongée dans un univers complètement déjanté tient de la BD, de la parodie, de l’opérette et parfois de la franche rigolade. Mais tout cela ne tiendrait pas sans la troupe déchainée menée par une Cecilia Bartoli irrésistible et un Ildar Abdrazakov quasi surréaliste, sous la baguette amphétaminée de Jean-Christophe Spinosi. Il y a là ce qui a toujours été la préoccupation de Rossini, le plaisir !

L’histoire :
Mustafa, bey d’Alger, veut changer d’épouse, ennuyé par Elvira, qu’il compte offrir à son esclave Lindoro. Ce dernier a autre chose en tête : s’évader du sérail et regagner l’Italie, où l’attend sa fiancée Isabella. Mais l’Italienne fait elle-même le voyage jusqu’à Alger, après le naufrage de son bateau. Isabella n’est pas du genre à se laisser dicter quoi que ce soit : en un clin d’œil, elle subjugue Mustafa et lui impose ses quatre volontés – leur rencontre vaut son pesant d’or. Accompagnée de Taddeo, son ridicule soupirant qu’elle fait passer pour son oncle, Isabella n’a qu’une chose en tête : délivrer son Lindoro et regagner avec lui l’Italie. Laissant croire à Mustafa qu’il l’a conquise, Isabella se joue en réalité de lui, l’honorant du titre de « Pappataci » (« Bouffe et tais-toi »). Elle excite le patriotisme des marins italiens, enivre la garde du bey d’Alger, et parvient à quitter les rives d’Alger avec Lindoro. Mustafa, lui, promet de rester fidèle à son épouse et de ne plus jamais approcher la moindre Italienne !

Opéra bouffe en deux actes (1813)

Musique / Gioachino Rossini
Livret / Angelo Anelli
Direction musicale / Jean-Christophe Spinosi

Isabella / Cecilia Bartoli
Mustafà / Ildar Abdrazakov
Lindoro / Edgardo Rocha
Taddeo / Alessandro Corbelli
Haly / José Coca Loza
Elvira / Rebeca Olvera
Zulma / Rosa Bove

Mise en scène / Moshe Leiser et Patrice Caurier
Décors / Christian Fenouillat
Costumes / Agostino Cavalca
Lumières / Christophe Forey
Vidéo / Étienne Guiol

Ensemble Matheus
Chœurs Philharmonique de Vienne

Durée: 

185 minutes

Date: 

15/10/2020

Note des spectateurs: 

La note des spectateurs n'est pas encore disponible

Share with your movie friends