Saison Opéra 19/20 : Le Prince Igor

L'affiche du film Saison Opéra 19/20 : Le Prince Igor

Grande épopée russe célèbre pour ses Danses polovtsiennes, l’unique opéra de Borodine questionne la responsabilité du leader face à son peuple. Après avoir abandonné le pouvoir au despotisme de son beau-frère pour partir au combat, Igor est fait prisonnier avec son fils. De son refus de pactiser avec l’ennemi à son retour auprès des siens, les actes du prince invitent à repenser nos propres valeurs morales. En délestant l’oeuvre de son plus élémentaire folklore, la mise en scène de Barrie Kosky souligne cet universel besoin d’éthique.

L’histoire :
Le Prince Igor conduit ses troupes à la guerre contre les Polovtsiens, un peuple de nomades des steppes qui s’apprête à envahir la Russie. Igor est battu et fait prisonnier par Kontchak, chef des Polovtsiens. Son fils Vladimir, captif lui aussi, tombe amoureux de la fille de Kontchak. Le prince parvient finalement à s’enfuir et à retourner dans sa terre natale, dévastée par l’armée ennemie. Malgré la défaite cinglante et humiliante, Igor est accueilli en héros par son peuple, qui lui dresse une statue en or.

NOUVEAU SPECTACLE en direct de l'Opéra de Paris (Opéra Bastille)

Opéra en quatre actes et un prologue (1890) chanté en russe - sous-titré en français
Musique : Alexandre Borodine
Livret : Alexandre Borodine d'après Vladimir Stassov, lui-même adapté du Dit de l’ost d’Igor

Direction musicale : Philippe Jordan

Prince Igor, Evgeny Nikitin
Iaroslavna, Elena Stikhina
Vladimir, Pavel Černoch
Prince Galitski, Dmitry Ulyanov
Kontchak, Dimitry Ivashchenko
Kontchakovna, Anita Rachvelishvili
Skoula, Adam Palka
Ierochka, Andrei Popov
Ovlour, Vasily Efimov
La Nourrice, Marina Haller
Une Jeune Polovtsienne, Irina Kopylova

Grande épopée russe célèbre pour ses Danses polovtsiennes, l’unique opéra de Borodine questionne la responsabilité du leader face à son peuple. Après avoir abandonné le pouvoir au despotisme de son beau-frère pour partir au combat, Igor est fait prisonnier avec son fils. De son refus de pactiser avec l’ennemi à son retour auprès des siens, les actes du prince invitent à repenser nos propres valeurs morales. En délestant l’oeuvre de son plus élémentaire folklore, la mise en scène de Barrie Kosky souligne cet universel besoin d’éthique

Mise en scène : Barrie kosky
Décors : Rufus Didwiszus
Costumes : Klaus Bruns
Lumières : Franck Evin
Chorégraphie : Otto Pichler
Chef des Choeurs : José Luis Basso
Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris

Durée: 

225 minutes

Date: 

17/12/2019

Note des spectateurs: 

La note des spectateurs n'est pas encore disponible

Disponible en :

  • 2D: KLUB Metz